real-estate-tag-line

Le Nigéria en pleine métamorphose

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestShare on VK

Je me souviens d’un pays que j’ai visité quelques mois plus tôt. Aujourd’hui, j’ai tout bonnement l’impression de ne plus être au même endroit. Le Nigéria devient un autre pays, un pays qui met en marche une grande évolution dans ses décisions sur tous les plans : structures, développement économique et politique. Un pays qui se construit désormais avec une vraie politique de mise en marche, quitte à bousculer les institutions officielles…

Cette visite à Abuja, capitale du Nigeria, m’a donné une grande impression de stabilité de développement, ce qui prouve que « quand on veut, on peut » : en effet, le Nigeria se met en marche pour l’avenir. Ma visite auprès des hautes autorités fut passionnante, j’ai été frappé par leur pragmatisme aussi bien pour les sujets économiques qu’en ce qui concerne l’évolution globale de leur pays. J’ai trouvé des hommes posés, à l’écoute, et d’une grande pertinence avec une vision positive sur la montée en puissance de leur pays. N’oublions pas que le Nigéria est la première économie d’Afrique…

On peut sincèrement ajouter qu’Abuja est un exemple en tant que capitale africaine pour sa fluidité et sa population à écoute des étrangers. Les gens sont toujours là pour vous donner un peu de leur temps afin de vous aider à la moindre difficulté.

Mais désormais, il a quelque chose en plus : vous pouvez ressentir  qu’un grand changement est en marche dans ce pays. Une effervescence positive vient de naitre, et elle ira loin.
Tout cela prouve encore une fois que ce sont les hommes qui mettent en marche leur pays. Les hommes de poigne et de volonté peuvent avec des décisions fermes et justes faire évoluer les choses.  En tout cas, je reste émerveillé devant la force que déploient ces hommes pour mettre leur pays au premier plan de l’évolution d’une nation.

Jean Marc Henry

Jean_Marc_Henry_Au_Nigeria_2
Jean_Marc_Henry_Au_Nigeria_1
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestShare on VK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tournée africaine

J'entame bientôt une nouvelle tournée africaine qui mènera dans plusieurs pays qui aura pour objectif mettre en marche des grands projets économiques, géostratégique et humanitaire avec la collaboration des chefs d'états.

je ferai un article dans chaque pays sur les accords qui seront signés pour le développement et la création d'emplois.

l'avenir est devant nous
...

View on Facebook

Le travail doit être au centre des stratégies africaines de développement.

Nous pensions tous à tort que la croissance africaine réglerait tous les problèmes. Or le sous-emploi, le chômage des jeunes et les inégalités sociales persistent. La croissance doit être inclusive et durable. Certains pays ont adopté des politiques de croissance qui ont porté leurs fruits, sauf que les secteurs privilégiés n’étaient pas riches en emplois. L’urgence est de bâtir des programmes à haute intensité de main-d’œuvre et d’offrir un minimum de protection sociale aux travailleurs, formels ou informels, ainsi que des formations professionnelles. C’est ainsi que nous pourrons sortir les travailleurs de l’informalité, qui est une question très préoccupante en Afrique. Le concept de travail doit être au centre des stratégies de développement des pays africains.

bien que l’Afrique semble ne pas avoir bénéficié du processus d’industrialisation, le secteur industriel conserve un grand potentiel de croissance génératrice d’emploi, à la condition que l’Afrique développe l’industrie à forte intensité de main d’œuvre peu qualifiée : ce qui est une question intensément débattue car la nature de l’industrie évolue assez peu dans ce sens, de par le monde… mais je reste convaincue que c’est ainsi que le secteur secondaire peut générer de nombreux emplois pour la jeunesse.

Il faut avoir l’audace de toujours remettre en cause les politiques de l’emploi, de les mettre en exécution en fonction des avantages comparatifs de chaque pays et de placer les jeunes au devant de la scène.

le developpement passe par la jeunesse
...

View on Facebook