real-estate-tag-line

Le sujet semble nous confronter à une impasse

Le sujet semble nous confronter à une impasse.

Si je suis ce que mon passé a fait de moi, quelle liberté me reste-t-il ?

Est-ce à dire que je suis condamné à être toujours le même, tel que j’ai été, sans possibilité de me redéfinir, de me réinventer au gré des événements nouveaux qui peuvent arriver et en fonction du futur et non pas du passé ?

Mais si je ne suis pas ce que mon passé a fait de moi, comment penser alors le rapport à mon histoire ?

Comment se construire, évoluer, si ce n’est en intégrant ce passé que j’ai vécu ?
Comment avoir une continuité dans notre histoire si nous n’avons pas de rapport constructif à notre passé ?

On voit donc que le passé à un rôle ambivalent dans notre histoire et notre identité il peut être perçu aussi bien comme ce qui me permet d’avancer comme ce qui m’en empêche, aussi bien comme un poids qui me retient et me tire en arrière que comme un ensemble de pierres me permettant de me façonner une identité stable pour un avenir meilleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: Error validating application. Application has been deleted.
Type: OAuthException
Code: 190
Please refer to our Error Message Reference.